Le recensement citoyen

Tout jeune Français ayant 16 ans doit se faire recenser auprès de sa mairie (ou du consulat s’il habite à l’étranger).

Le jeune Français de naissance doit se faire recenser entre le jour de ses 16 ans et le dernier jour du 3ème mois qui suit celui de l’anniversaire. Toutefois une régularisation est possible jusqu’à l’âge de 25 ans.

Le jeune devenu Français entre 16 et 25 ans doit se faire recenser dans le mois qui suit la date d’acquisition de la nationalité Française.

Le jeune peut venir seul à l’accueil de la mairie, muni de sa carte nationale d’identité ou de son passeport, de son livret de famille et d’un justificatif de moins de 3 mois.

S’il est mineur, il peut se faire représenter par l’un de ses parents.

Le recensement permet également l’inscription d’office du jeune sur les listes électorales à ses 18 ans.

En cas d’absence de recensement, l’irrégularité est sanctionnée par le fait :

  • de ne pas pouvoir participer à la Journée Défense et Citoyenneté 
  • de ne pouvoir passer aucun concours ou examen d’État avant l’âge de 25 ans ;
  • de ne pas être inscrit sur les listes électorales dès 18 ans.